Les conditions d'obtention du DE de professeur de danse

Généralités

Le diplôme d'Etat de professeur de danse a été institué par la loi du 10 juillet 1989, modifié par l'arrêté du 26 juillet 2012. Il est obligatoire pour pouvoir enseigner la danse classique, contemporaine et jazz. Les autres styles (flamenco, hip-hop, orientale, africaine...) n'y sont pas assujettis. Pour obtenir ce diplôme, les candidats doivent passer des épreuves pratiques et théoriques.

L'EAT

Avant tout, les candidats doivent obtenir l'EAT : Examen d'Aptitude Technique. Ils peuvent le passer en candidats libres ou par l'intermédiaire d'une école de formation professionnelle.

Cet examen est organisé en deux sessions par année civile. Les centres d'examen sont désignés par le ministère de la Culture, et les formalités d'inscriptions sont à demander auprès des DAC de chaque région. Pour la Réunion : DAC-OI, 23, rue Labourdonnais - BP 224, 97464 Saint-Denis Cedex, www.reunion.pref.gouv.fr/drac/

Les candidats doivent obtenir la note de 9/20 pour pouvoir passer la 2ème session, l'examen est obtenu à partir de 10/20.

Cet examen comporte :

  • une variation imposée par le ministère de la Culture de 1 min à 1 min 30, exécutée ou démontrée par le candidat (coef. 3)
  • une variation libre, composée par le candidat, de 1 min à 1 min 30 exécutée ou démontrée (coef. 2)

 

Les élèves des conservatoires nationaux de Région, des écoles nationales de musique et de danse, ayant obtenus leur médaille d'or ou leur diplôme d'études chorégraphiques, ainsi que les personnes justifiant de conditions de formation ou d'expérience professionnelle suffisantes sont dispensées de l'EAT

Les UV théoriques

Seuls les centres de formations habilités par le ministère de la Culture sont autorisés à dispenser la formation du DE de professeur de danse.

Les UV théoriques sont :

  • Formation musicale : 100 h
  • Histoire de la danse : 50 h
  • Anatomie - Physiologie : 50 h
  • Pédagogie : 400 h

Les candidats doivent obtenir les trois premières UV (notes égales ou supérieures à 10/20) pour pouvoir passer la pédagogie.

Pour aller plus loin : DE Professeur de danse.pdf DE Professeur de danse.pdf

La réforme du diplôme d'Etat

Source : CEFEDEM de Normandie 

La réforme que mène actuellement la Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et du Spectacle vivant (DMDTS) a conduit à la création du Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien (DNSPM), du Diplôme National Supérieur Professionnel de Danseur (DNSPD), et du Diplôme National Supérieur Professionnel de Comédien (DNSPC), diplômes d’interprètes sanctionnant un 1er cycle d’enseignement supérieur.

Ce nouveau diplôme sera délivré par des établissements à constituer, habilités pour cela, fondés sur la participation active de Conservatoires, d'Universités (ce nouveau diplôme devant être adossé à une licence existante dans un département universitaire), de structures professionnelles artistiques de haut niveau, et bien sûr de Centres de Formation des Enseignants (CEFEDEM, CESMD...) déjà habilités comme établissements d'enseignement supérieur pour la délivrance du Diplôme d'Etat.

La mise en place de ces établissements sous la forme de « pôles d’enseignement supérieur », habilités à délivrer ce nouveau diplôme, est en cours. La phase actuelle de cette réforme pour la musique, vise à intégrer les CEFEDEM - centre de formation des enseignants de la danse et de la musique - administrativement, pédagogiquement et financièrement dans ces entités plus vastes.

Pour le secteur « danse », sept Centres ayant été préalablement choisis pour être habilités, la réforme procède d'une autre méthode : le Diplôme National Supérieur Professionnel du Danseur ne sera délivré que par ceux-là. Le Diplôme d'Etat de professeur de Danse reste donc à ce jour, conformément aux prescriptions de la loi de 1989, délivré notamment par les CEFEDEM/CESMD, selon les mêmes modalités qu'auparavant.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire